ACTUALITES

Le Virus costumicide

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE . « En ces temps de (re)confinement, l’intérêt de communiquer ainsi, mon cher Lucien, c’est de pouvoir discuter avec toi malgré les sept cents kilomètres qui nous séparent, et de constater les embellissements successifs apportés à ton bureau. Tout en admirant non sans une pointe de jalousie les jolis tableaux que tu as dégotés à la salle des ventes d’Avignon ! » Enfoncé dans son canapé en cuir, son ordinateur sur les genoux, E. s’était servi un petit single malt avant de répondre à l’ « invitation Zoom » de son vieux copain expatrié … LIRE LA SUITE

ACTUALITES

« C’est très français ! »

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE . Dans le salon brillamment illuminé, l’aiguille de l’horloge était d’accord avec celle des montres des convives pour se rapprocher dangereusement de l’heure fatidique.  – Quand je pense qu’on est en plein couvre-feu, qu’il est presque minuit et qu’on reste encore assis là à bavarder, comme on faisait avant… Chantal de S., en dépit de la quantité phénoménale de macarons qu’elle était parvenue à ingérer depuis la fin du dîner, supportait mal les digestifs et autres alcools forts. Son mari, Lucien, lança un regard désolé à son vieux copain E., et à leur hôte, … LIRE LA SUITE

ACTUALITES

Traité de la vie élégante : ok zoomer !

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE . « Ok boomer », bougonna mollement le grand ado en sweat à capuche affalé sur son siège, écouteurs aux oreilles et iPhone à la main, avant de consentir à déplacer imperceptiblement l’énorme sac à dos Eastpak qui occupait entièrement le siège d’à côté. E. sentit une brève mais forte envie de lui balancer son poing dans la gueule. Il ferma les yeux, respira profondément et entraîna Zo’ à l’autre extrémité du compartiment, histoire d’éviter que le bon Dieu le laisse entrer en tentation, comme on dit maintenant dans le Notre-Père. Par chance, il y … LIRE LA SUITE

ACTUALITES

Traité de la vie élégante : La femme qui préférait les (bien) blanches

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE . Tandis qu’E., rêveur, contemplait pieusement les religieuses qui se bousculaient derrière la vitrine entre les éclairs, les meringues et les babas, une dame au visage pointu profita de ses hésitations gourmandes pour lui griller la politesse. Elle se planta devant la caisse, où la petite boulangère la salua avec tous les honneurs dus à son rang : « Bonjour Madame Redor ! Comment allez-vous ce matin ? Vos névralgies vous ont pas trop empêché de dormir ? Ce sera comme d’habitude, une bien blanche, c’est ça ? – Bonjour Jocelyne, une très blanche … LIRE LA SUITE

ACTUALITES

Traité de la vie élégante : Gibier de pitance

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE . « Je vous avais promis une surprise, eh bien la voici, vous m’en direz des nouvelles ! », déclara Chantal d’une voix de stentor femelle en déposant sur la nappe, entre deux bouteilles de bourgogne, un plat de faïence crème rempli à ras-bord d’une sauce épaisse et sombre où de généreux pavés de viande se prélassaient langoureusement. Profitant de l’absence de la maîtresse de maison, qui avait filé à la cuisine rejoindre son mari Lucien pour les ultimes préparatifs, Mathilde, très en verve, lança les débats. – Surprise ? Divine surprise, oui ! Et … LIRE LA SUITE

ACTUALITES

Traité de la vie élégante : Le Vous fait de la résistance

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE . – Mais vous avez bu, ma parole ! Vous êtes tombé sur la tête, mon pauvre E. ? Je n’ai jamais tutoyé personne à part mes femmes de ménage, et je n’ai jamais laissé personne me tutoyer à l’exception de ma grand-mère Trompier-Gravier, alors ce n’est pas maintenant que je vais m’y mettre ! – En fait, c’était une citation de Proust, dont vous me disiez que vous l’aviez relu pendant le confinement… En l’occurrence, le narrateur pose la question à son ami Robert, qui lui répond un peu différemment, heu, je cite … LIRE LA SUITE

ACTUALITES

Traité de la vie élégante : Décadence de la Chine

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE . Et de fait, c’est dans cet esprit-là qu’il sortait du métro porte de Vanves, à deux pas des Puces du même nom, savourant les picotements de l’air froid et l’odeur âcre des marrons brûlés vendus à la sauvette – lorsqu’il aperçut au loin Lucien et Chantal de S. qui arrivaient par le boulevard Brune. E. hésita un instant à redescendre en catimini l’escalier du métro, mais une noria de grosses dames en boubous montant en sens inverse, les bras chargés de paquets ou de moutards vagissants, lui interdisait toute manœuvre de repli. Il … LIRE LA SUITE

ACTUALITES

Traité de la vie élégante : éloge du fromage qui pue

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE .Planté devant la terrasse où E. s’était installé, Lucien de S. avait un sachet de viennoiseries dans une main, une baguette dans l’autre, et Chantal, son acerbe moitié, juste derrière, qui portait Télérama, sa bible hebdomadaire et salua sèchement le meilleur copain de son mari. – Salut, mon vieux Lulu ! Bonjour, chère madââme ! […] La suite est réservée aux abonnées. Déjà abonné ? Se connecter Formule intégrale Papier – Web – Mobile – Tablette A partir de 5.8€ /mois Je m’abonne Formule Numérique Web – Mobile – Tablette A partir de 4.1€ … LIRE LA SUITE