ACTUALITES

Le préfet Didier Lallement, un homme intransigeant, imperméable aux critiques

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE .Cible redoublée des critiques et des appels à la démission tant il incarne les violences policières pour une partie de l’opinion et la gauche, le préfet de police de Paris Didier Lallement apparaît comme un haut fonctionnaire intransigeant et autoritaire, qui assume son impopularité. Un préfet “aux méthodes de psychopathe”, selon Jean-Luc Mélenchon (LFI), “un fou furieux”, selon un policier chevronné. : les sobriquets, tous plus acérés les uns que les autres, Didier Lallement les collectionne, sans que cela ne l’affecte.

ACTUALITES

Covid : le complotisme fait les affaires du RN

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE .Au nom de la liberté de penser, Marine Le Pen louvoie régulièrement, notamment au sujet du «documentaire» «Hold-up», pour ne pas braquer ses sympathisants, actuels ou potentiels, perméables aux thèses conspirationnistes. Tout en précisant ne pas y adhérer elle-même.

ACTUALITES

Sécurité globale: Hollande demande le retrait du texte, pour “l'honneur”

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE .François Hollande a demandé samedi, pour “l’honneur”, le retrait de la proposition de loi nommée “sécurité globale”, contestée à nouveau dans la rue samedi, en rappelant que lui-même avait dû retirer un texte sur la déchéance de la nationalité. “Aujourd’hui, s’il y a de l’honneur, il doit se trouver dans le retrait du texte et pas dans son maintien”, a déclaré l’ancien président de la République, dans une interview vidéo au journal La Montagne diffusée sur son compte Twitter. “Il y a plus d’honneur à retirer un texte quand il heurte les consciences et … LIRE LA SUITE

ACTUALITES

Sécurité globale: Hollande demande le retrait du texte, pour “l'honneur”

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE .François Hollande a demandé samedi, pour “l’honneur”, le retrait de la proposition de loi nommée “sécurité globale”, contestée à nouveau dans la rue samedi, en rappelant que lui-même avait dû retirer un texte sur la déchéance de la nationalité. “Aujourd’hui, s’il y a de l’honneur, il doit se trouver dans le retrait du texte et pas dans son maintien”, a déclaré l’ancien président de la République, dans une interview vidéo au journal La Montagne diffusée sur son compte Twitter. “Il y a plus d’honneur à retirer un texte quand il heurte les consciences et … LIRE LA SUITE