Chirac, Balladur, Jospin… Des premiers ministres de cohabitation ayant réussi à manœuvrer face à un président hostile

A trois reprises, depuis 1958, la France a vu coexister un président de la République et un premier ministre de camps opposés. En attendant peut-être un quatrième, entre Emmanuel Macron et un gouvernement de gauche ou d’extrême droite. Cette dernière configuration poserait sans doute des difficultés inédites, compte tenu du projet nationaliste et xénophobe du RN, et de son rapport … … LIRE LA SUITE