DEMARXISER LA FRANCE

DEMARXISER LA FRANCE

DEMARXISER LA FRANCE

la véritable « transformation » à mettre en marche

 A la fin de la Seconde Guerre Mondiale en 1945, la décision politique de dénazéifer l’Allemagne vaincue et coupable a été prise.

Elle était évidente en regard des atrocités impardonnables commises.

Soixante dix ans après, un résultat s’impose : l’Allemagne est redevenue la 1er puissance industrielle et économique d’Europe.

Ce qui était nécessaire pour l’Allemagne à une époque dramatique devrait être effectué pour la France à une époque de paix : il faut démarxiser la France.

Notre pays est tellement intoxiqué, imprégné par l’idéologie marxiste à tous les niveaux (Administration, Fonctions publiques, Médias, Politiques, Education nationale, Ecoles de la Magistrature, du Journalisme, CNRS, Entreprises publiques, machins,  qui détiennent le vrai pouvoir) que personne ne se rend plus compte de rien, l’anesthésie est totale et elle est mortelle. Lire la suite

L’hyper mammouth : cet Etat qui ruine la France

L’hyper mammouth : cet Etat qui ruine la France

L’hyper mammouth : cet Etat qui ruine la France

 «L’État en France n’est pas efficace, est autobloquant, coûte très cher.» 

                              François Bayrou, France Inter lundi 19 Août 2013

 « Le vrai problème qu’on a en France, c’est l’Etat »

          Christophe de Margerie, PDG de TOTAL –

          Rencontres économiques d’Aix-en-Provence le 6 Juillet 2013

 56,2% du PIB de dépenses publiques en 2016 (INSEE – 57% Eurostat) : un record absolu, championne européenne parmi les Nations, dépassant même les pays nordiques (sauf la Finlande) réputés socialement avancés au moins autant sinon plus que la France. Lire la suite

L’annonce bienvenue du Président : la reprise de la Participation

L’annonce bienvenue du Président : la reprise de la Participation

 L’annonce bienvenue du Président : la reprise de la Participation

Durant l’interview télévisée Dimanche 15 Octobre 2017 à 20 H00 sur TF1 / LCI, le Président de la République a annoncé que la reprise de l’idée gaulliste de Participation aurait lieu dans le cadre de la « transformation sociale» si nécessaire à la France et si urgente.

Cette annonce est donc bienvenue pour tous les Français et d’une importance capitale pour l’avenir de la société française dans son ensemble.

Certains peuvent uniquement voir dans la Participation un ensemble de mesures techniques visant seulement à assurer un meilleur équilibre dans le monde du travail entre les entreprises et les salariés, ce qui constituerait déjà une avancée.

Ce serait voir et prendre l’idée par le petit bout de la lorgnette et la priver de toute sa force et de toute son ambition. Lire la suite