POLITICIENS

Eric Ciotti dans l’Aisne

Député des Alpes-Maritimes depuis 2007, président du conseil départemental des Alpes-Maritimes de 2008 à 2017 et questeur de l’Assemblée nationale depuis 2018. Eric Ciotti était à Neufchâtel-sur-Aisne dans l’Aisne avec Paul Mougenot, Pascale Gruny, Jade Gilquin et Jérôme Moineuse. L’occasion pour le candidat à la présidence des Républicains de présenter son projet pour refaire des Républicains, la première force politique du pays. Cet article est paru en premier sureric-ciotti.com

POLITICIENS

Eric Ciotti proche de chez vous

Député des Alpes-Maritimes depuis 2007, président du conseil départemental des Alpes-Maritimes de 2008 à 2017 et questeur de l’Assemblée nationale depuis 2018. Durant cette campagne, Eric Ciotti souhaite se rendre partout, au plus près des militants des Républicains pour échanger avec chacun d’eux. Découvrez ci-dessous, son programme des prochains jours. Mercredi 2 novembre 2022 18:30 Réunion publique dans l’AISNE, Neufchatel sur Aisne, Salle des Fêtes Jeudi 3 novembre 19:30 Réunion publique dans le VAL D’OISE, Herblay sur Seine, Accueil de loisirs du Bois des Fontaines,  1 rue Chateaubriand Lundi 7 novembre 2022 19:30 Réunion publique dans l’ESSONNE; Saint Germain lès … LIRE LA SUITE

POLITICIENS

“Je ne condamnerai pas le père de famille qui protège sa fille »

Député des Alpes-Maritimes depuis 2007, président du conseil départemental des Alpes-Maritimes de 2008 à 2017 et questeur de l’Assemblée nationale depuis 2018. Éric Ciotti a apporté son soutien au père qui a roué de coups un garçon soupçonné d’avoir agressé sexuellement sa fille. « Je ne condamnerai jamais un père qui protège sa fille en danger absolu. L’Etat ne doit pas laisser s’installer la violence. Je veux le retour des peines planchers et de la double peine. Passons aux actes ! » Cet article est paru en premier sureric-ciotti.com

POLITICIENS

Eric Ciotti défend l’uniforme à l’école pour stopper l’avancée du communautarisme

Député des Alpes-Maritimes depuis 2007, président du conseil départemental des Alpes-Maritimes de 2008 à 2017 et questeur de l’Assemblée nationale depuis 2018. Les atteintes à la laïcité dans nos établissements d’enseignement se multiplient de manière inquiétante. Ainsi, selon des chiffres rendus publics par le ministère de l’Éducation nationale, 313 signalements ont été réalisés pour ce motif rien que sur le mois de septembre. 82% de ceux-ci sont le fait de comportements d’élèves. Alors que la France est répartie en trente académies, six d’entre elles concentrent à elles seules la moitié des signalements : Créteil, Toulouse, Nice, Versailles, Normandie et Paris. … LIRE LA SUITE

POLITICIENS

Éric Ciotti dans le Tarn et Garonne

Député des Alpes-Maritimes depuis 2007, président du conseil départemental des Alpes-Maritimes de 2008 à 2017 et questeur de l’Assemblée nationale depuis 2018. Éric Ciotti était dans le Tarn et Garonne aux cotés de Brigitte Barèges, maire de Montauban et Bernard Carayon, maire de Lavaur. Le candidat à la présidence des Républicains a pu longuement échanger avec les militants venus très nombreux pour l’occasion. Cet article est paru en premier sureric-ciotti.com

POLITICIENS

Éric Ciotti en Haute Garonne

Député des Alpes-Maritimes depuis 2007, président du conseil départemental des Alpes-Maritimes de 2008 à 2017 et questeur de l’Assemblée nationale depuis 2018. Éric Ciotti était à Toulouse aux cotés de Christine Gennaro-Saint, secrétaire départementale, Olivier Arsac, adjoint au maire de Toulouse, Stéphanie Respaud Hezard, Pierre Laffont jeune conseiller municipal de Pechbonnieu et des nombreux militants Les Républicains de Haute-Garonne. Le candidat à la présidence des Républicains à pu présenter son projet pour la droite et pour la France. Cet article est paru en premier sureric-ciotti.com

POLITICIENS

Interview d’Éric Ciotti dans l’Opinion

Député des Alpes-Maritimes depuis 2007, président du conseil départemental des Alpes-Maritimes de 2008 à 2017 et questeur de l’Assemblée nationale depuis 2018. Si vous devenez président de LR, quel sera le premier adversaire de votre parti ? Toujours Emmanuel Macron, comme les cinq ans écoulés ? Par nature oui puisque c’est, aujourd’hui, Emmanuel Macron qui se trouve à la tête de l’État. C’est, à lui, que nous devons la dégradation avancée de la situation de notre pays. Son bilan, déplorable en matière régalienne comme économique et sociale a accéléré le déclin français. L’absence de courage et d’anticipation est la marque de fabrique … LIRE LA SUITE