ACTUALITES

Belfort : chez General Electric, on achève bien les «Alsthommes»

Origine de l’article : PRESSE NUMERIQUE .Révoltés après l’annonce de la suppression d’un millier de postes par le géant américain fin mai, les salariés du site franc-comtois et des habitants défileront dans les rues de la ville samedi. Ce drame social en cache un autre : depuis de nombreuses années, les méthodes de management importées d’outre-Atlantique broient le moral des employés, malgré les alertes des syndicats.