Vote du projet de loi passe vaccinal le jeudi 6 janvier 2022

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

À 5h30, ce jeudi matin, j’ai voté contre le texte final relatif au passe vaccinal.

Je viens juste vous écrire, avec force et gravité, que je n’accepte pas que notre société qui doit être fondée sur la liberté, la responsabilité et la confiance bascule vers la folie infantilisante du contrôle de tous sur tous.

La santé de chacun est une priorité, comme l’est aussi la santé de notre démocratie et de nos libertés.

Il est sain de pouvoir émettre des avis critiques sur une politique gouvernementale sans être immédiatement mis au ban des accusés ou de subir la caricature des anathèmes.

L’esprit critique et le doute constituent les piliers d’une démocratie vivante.

Je crois à l’utilité des vaccins pour prévenir les formes graves des plus fragiles d’entre-nous mais je ne crois pas en la stratégie du tout-vaccinal qui nous interdit de préparer l’avenir et de trouver des solutions durables aux vrais sujets de santé publique.

Pour le reste, il est cocasse d’ailleurs de noter que nos gouvernants sont incapables de mieux récompenser nos travailleurs et de lutter contre l’assistanat, incapables d’éradiquer les fraudes sociales et fiscales qui nous coûtent près de 100 milliards d’euros par an, incapables de mettre hors d’état de nuire les délinquants et les trafiquants, incapables d’expulser les détenus étrangers ou les terroristes fichés, incapables de réduire la dette et nos impôts, incapables de sauver notre école, d’y rétablir le mérite ou l’amour de la France, de mieux rémunérer nos professeurs

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*