Violences en Guadeloupe: Macron appelle au calme, les élus reçus à Matignon

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

https://www.challenges.fr/assets/img/2021/11/22/cover-r4x3w1000-619bc60848c99-e08e54228cd55c400c83587d7cd09b2e5a711d90-jpg.jpg

Emmanuel Macron a lancé lundi un appel au calme face à la « crise très explosive » en Guadeloupe, en proie à une crise sociale liée à l’obligation vaccinale contre le Covid et marquée par des violences urbaines et des pillages, avant une réunion à Paris pour chercher la voie d’un apaisement.
En marge d’un déplacement à Amiens, le chef de l’Etat a assuré la Guadeloupe de la « solidarité » de la nation et demandé de « ne rien céder au mensonge et à la manipulation par certains de cette situation ».
« On ne peut pas utiliser la santé des Françaises et des Français pour mener des combats politiques » et « il faut que « l’ordre public soit maintenu », a-t-il souligné sur un ton apaisant, insistant sur « une adhésion croissante à la vaccination » sur l’île, malgré l’opposition d’une « toute petite minorité ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*