Vincenzo Vecchi : du G8 de Gênes, un sommet de violence policière

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Les affrontements de juillet 2001, qui ont fait six cents blessés et un mort, ont été marqués par la réaction disproportionnée des forces de l’ordre. Des abus reconnus tardivement par les autorités italiennes.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*