Vincent Coquaz et Ismaël Halissat: «L’ancrage scolaire de la note en a fait la langue commune de notre société»

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

La Fabrique de l’Opinion <p>Vincent Coquaz et Ismaël Halissat : «&nbsp;Aujourd’hui, rares sont les journées où on ne vous demande pas de noter la qualité du service auquel vous avez eu recours, ou de l’appel que vous venez de passer…&nbsp;»</p>

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*