[Vidéo] Onfray/Zemmour, réunion au sommet, créolisation, Goldnadel contre la redevance, Laurent Ruquier ministre…

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

La semaine de Causeur revient sur les articles les plus consultés sur le site Causeur.fr durant la semaine écoulée. Notre Directeur adjoint de la rédaction Jeremy Stubbs commente et analyse.


Bienvenue à Causeur.fr où règne – comme sur le plateau de l’émission « On est en direct » – une « ambiance feutrée et bienveillante. » On reviendra là-dessus. 

#4

D’abord, lundi dernier, Eric Zemmour et Michel Onfray ont débattu dans un palais des Congrès comble. Aurélien Marq a analysé les échanges entre ces deux intellectuels de premier plan. S’ils semblent s’opposer sur ce qui constitue la plus grande menace pour la civilisation occidentale –  pour Zemmour l’Islam, pour Onfray le transhumanisme woke – ils sont d’accord sur le fait que cette civilisation est menacée dans ses fondements – et qu’il est temps de réagir. 

#3

Revenant sur les cartes démographiques de France Stratégie publiées par Causeur le mois dernier, le chercheur Philippe d’Iribarne expose le mythe du multiculturalisme. Dans certains quartiers, il n’existe pas de fusion joyeuse entre les cultures autochtones et immigrées – loin s’en faut. Les nouvelles populations sont suffisamment nombreuses pour imposer leur manière de gérer l’espace public, leurs mœurs, leurs tenues, leurs coutumes. Marginalisés, les habitants « de souche » s’en vont, abandonnant le territoire, au point que même des immigrés s’en plaignent qui eux préféreraient plus de mixité. La « créolisation » des cultures n’est qu’une chimère dans la tête de Jean-Luc Mélenchon. 

#2

Dans notre numéro d’octobre, Gilles-William Goldnadel, se confiant à Elisabeth Lévy, insiste sur le fait que l’absence scandaleuse de diversité d’opinions politiques sur France Inter devrait être un thème majeur de la campagne présidentielle. Pour l’avocat et essayiste : journalistes, animateurs et producteurs restent enfermés dans leur bunker intellectuel de la Maison monde et sont insensibles à toute critique. La seule solution à ce problème consiste à militer pour la fin de la redevance. 

On retrouve la même problématique sur France 2 où l’émission « On est en direct », de Laurent Ruquier et Léa Salamé, met en scène ces deux prêcheurs de la bonne parole progressiste dans cette ambiance dite « feutrée et bienveillante ». L’émission de samedi dernier a passablement énervé Elisabeth Lévy. M. Ruquier, ce génial touche à tout, se reconvertit en infectiologue – oui, un de plus – pour dénoncer le « virus » voire l’« épidémie » qu’est Eric Zemmour. Ensuite, il se transforme en conseiller politique – oui, encore un – pour sommer Jean-Luc Mélenchon de nouer des alliances afin de faire gagner la gauche aux présidentielles. Pourquoi ? Là il explique, en tant que coach bien-être, que c’est pour que les Français puissent avoir une « meilleure vie ». Quel est, au fond, le vrai métier de Mr Ruquier ? Disons-le sans ambages, il est ministre de la propagande. 

L’article [Vidéo] Onfray/Zemmour, réunion au sommet, créolisation, Goldnadel contre la redevance, Laurent Ruquier ministre… est apparu en premier sur Causeur.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*