Vidal regrette la polémique, se dit préoccupée par les étudiants

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Frédérique Vidal a regretté lundi sur RTL que sa demande d’une enquête sur “l’islamo-gauchisme” à université se soit transformée en “polémique”, réassurant que sa priorité “c’est la question des étudiants”.
La ministre de l’Enseignement supérieur est empêtrée dans cette polémique après avoir demandé au CNRS une enquête sur “l’islamo-gauchisme” à université.
Plus de 600 universitaires (enseignants, chercheurs.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*