Valls plaide pour « un agenda de compromis » partagé par Macron et Pécresse

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

L’ancien premier ministre propose une « union sacrée nationale » à laquelle participeraient le chef de l’État et la candidate LR.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*