Vaccin AstraZeneca : «il n’y a pas de personnes à risque», affirme Alain Fischer

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Le professeur d’immunologie a affirmé sur France info qu’il fallait poursuivre les injections avec le vaccin controversé, car nous disposons de «tous les éléments pour continuer de dire [qu’il] est efficace».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*