Une proposition de loi transpartisane demande la réintégration des pompiers non-vaccinés

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Réintégrer les pompiers non-vaccinés. Tel est l’objet de la proposition de loi déposée par Pierre Morel-À-L’Huissier, député du groupe Libertés, Indépendants, Outre-mer et Territoires mardi 26 juillet, rapporte RTL. En effet, depuis août 2021, la promulgation de la loi relative à la gestion de la crise sanitaire a entraîné la suspension des sapeurs-pompiers ne possédant pas un schéma vaccinal complet. Or, dans le contexte de forts incendies que connaît la France depuis quelques semaines, les services de lutte contre les feux sont extrêmement sollicités. Aussi, pour remédier au manque de pompiers, Pierre Morel-À-L’Huissier a-t-il déposé une proposition de loi pour demander leur réintégration.

Une proposition transpartisane

Cette proposition de loi est transpartisane, et a recueilli une cinquantaine de signatures de parlementaires de tous bords politiques. Parmi eux, Marine Le Pen, présidente du groupe Rassemblement national à l’Assemblée nationale, mais également un député de la majorité : Yannick Favennec, élu Horizons de la Mayenne. Les présidents des groupes Libertés et territoires et Gauche démocrate et républicaine (le groupe du Parti communiste) ont également signé.

Ce texte, outre qu’il souligne cette suspension comme un « puissant frein au volontariat », explique que « si au pic de la crise sanitaire, les parlementaires ont jugé cette mesure comme utile pour protéger les personnes fragiles qui pourraient se retrouver au contact de personnels non-vaccinés, la situation sanitaire actuelle et sécuritaire de cet été ne justifie plus ces suspensions », cite RTL. Pour Pierre Morel-À-L’Huissier et les co-signataires de cette proposition de loi, le rôle des pompiers n’est pas limité aux « super incendies », mais est quotidien et très divers.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*