UNE POSITION DOMINANTE D’ERIC ZEMMOUR SUR LE WEB

Depuis des mois, Eric ZEMMOUR a explosé sur internet, trés loin devant tous les autres candidats.

Aujourd’hui, plus de 3 millions de visites par mois sur son site, démontrent l’intérêt des Français pour cet amoureux de la FRANCE.

Tous ses adversaires sont trés loin derrière.

Alors, comment les sondages peuvent dire le contraire ?

Sont-ils encore des outils d’analyse de la situation, ou sont-ils devenus des outils de propagande du pouvoir en place ?

La question est plus que pertinente, lorsque l’écart de mesure est si grand.

La société ALEXA, mesure le trafic des sites internet depuis de nombreuses années.

Contrairement à GOOGLE, qui fait du business avec le trafic de ses clients, cette société n’a jamais tenter de modifier les résultats pour influencer les internautes.

Il est donc raisonnable, d’observer ses résultats avec attention.

Positionnement des candidats à la Présidentielle 2022

Eric ZEMMOURRECONQUETE212.629
Jean-Luc MELENCHONLA FRANCE INSOUMISE307.210
François ASSELINEAUUPR318.350
Emmanuel MACRON LA REPUBLIQUE EN MARCHE333.676
Marine LEPENRASSEMBLEMENT NATIONAL568.228

ERIC ZEMMOUR LARGEMENT EN TÊTE

Depuis le début de la campagne, Eric ZEMMOUR a pris la tête sur internet avec un trafic de plus de 3 millions d’internautes par mois.

Jusqu’à ce jour, aucun candidat n’avais réussi un tel exploit.

TROIS CANDIDATS AU COUDE A COUDE, LOIN DERRIERE

Jean-Luc MELENCHON, François ASSELINEAU et Emmanuel MACRON se disputent la deuxième place, loin derrière.

Il faut noter que François ASSELINEAU, qui n’apparait qu’au moment des élections présidentielles, fait toujours de bons scores sur le web : son équipe domine bien internet.

Jean-Luv MELENCHON apparait pour la première fois à une bonne place et semble susciter un intérêt réel.

Le grand perdant, est Emmanuel MACRON, le sortant, qui ne semble pas intéresser les Français.

TRES LOIN DERRIERE, MARINE LEPEN

Marine LEPEN est trés loin derrière et semble être abandonnée par ses fans.

Le ralliement de Marion MARECHAL à Eric ZEMMOUR a marqué trés nettement un changement au RN.

Les médias parisiens qui ont déjà choisi leurs candidats pour le deuxième tour depuis le début, sont en totale opposition avec la réalité du net et perdent toute leur crédibilité.

LES ABSENTS DU NET

Tous les autres candidats ne sont même pas classés.

Ce qui veut dire que le trafic de leurs sites est innexistant.

Les Français ne cherchent pas à connaitre leurs programmes et les ignorent royalement.

Jean-Marc SALLABERRY

Président des REPUBLICAINS

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*