Une plainte en diffamation de David Lisnard contre Renaud Muselier rejetée par la justice

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

« La loi, rien que la loi ! » s’est réjoui Renaud Muselier sur son compte Twitter. Lundi 25 juillet, le président macroniste de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur a fait savoir que la plainte déposée contre lui par le maire Les Républicains de Cannes David Lisnard avait été rejeté par la justice, rapporte BFMTV. Dans ce dépôt de plainte, l’édile cannois accusait le chef de l’exécutif régional de l’avoir diffamé dans un entretien paru dans les colonnes de Nice-Matin le 22 juillet 2021. Renaud Muselier y affirmait que le maire de Cannes, à l’époque pressenti par certains pour se lancer dans la course à l’élection présidentielle de 2022, ce qu’il n’a finalement pas fait, utilisait le comité régional de tourisme pour financer sa possible campagne présidentielle : « Je déplore que David Lisnard se serve du CRT pour financer sa campagne présidentielle. »

« Tous les conflits politiques ne se règlent pas devant un tribunal »

À la suite de ces déclarations qu’il jugeait « grotesques », David Lisnard avait annoncé en conférence de presse déposer plainte à l’encontre de Renaud Muselier. « Lorsqu’un propos malfaisant, malveillant et mensonger est prononcé, […] il est normal de faire valoir ses droits », avait alors affirmé le maire de Cannes. Manifestement, le tribunal correctionnel de Nice ne l’a pas entendu ainsi puisqu’il a donc débouté David Lisnard. Celui-ci n’a d’ailleurs pas réagi à cette décision. Renaud Muselier a quant à lui exulté : « Tous les conflits politiques ne se règlent pas devant un tribunal : aujourd’hui, la justice a refusé d’être instrumentalisée ! », a écrit le président de la région PACA sur Twitter.

Cela fait déjà un certain temps que la guerre entre Renaud Muselier et David Lisnard était devenue franchement ouverte. De conflit larvé depuis le refus de David Lisnard de s’impliquer dans la campagne régionale de Renaud Muselier, en raison d’un accord LR-LREM, cette guerre a pris une tournure plus franche avec cette dernière affaire de dépôt de plainte. Depuis, Renaud Muselier a quitté Les Républicains pour se rapprocher d’Emmanuel Macron, tandis que David Lisnard est resté chez LR, parti dont il pourrait briguer la présidence sur une ligne de droite assumée. Tout l’inverse de Renaud Muselier. Ceux-là ne sont donc pas près de se réconcilier.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*