Un retard d’au moins six mois dans la lutte contre le terrorisme

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Exécutif et Assemblée se sont entendus pour repousser l’attribution de nouveaux outils. La crise sanitaire et un agenda parlementaire perturbé ont imposé ce report.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*