Un monde sans pardon

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Ce 28 novembre devait être rejugé en appel le cardinal-archevêque de Lyon, pour « non-dénonciation d’abus sexuels commis sur mineurs » par le père Preynat, curé de son diocèse. Faut-il rappeler encore une fois, pour la bonne compréhension de l’affaire, que tous ces faits ont été commis avant l’accession de Philippe Barbarin au siège du primat de Gaules ? Qu’aucun autre crime connu n’a été rapporté depuis ? Que le parquet avait requis la relaxe en première instance, mais que le tribunal a estimé que cette « non-dénonciation » quoiqu’elle n’ait eu aucun effet entraînait pourtant un préjudice pour la victime passée dont l’expression de la douleur se trouvait ainsi entravée ? […]

Retrouvez cet éditorial dans le dernier numéro de L’Incorrect et en libre accès pour les abonnés.

Pour pouvoir lire cet article vous devez vous abonner :Notre Offre

L’article <i class=’fa fa-lock’ aria-hidden=’true’></i> Un monde sans pardon est apparu en premier sur L’Incorrect.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*