Un mi-mandat sur le fil des colères sociales

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Si le chômage est en légère baisse, que le PIB continue de résister en dépit d’une conjoncture internationale chahutée et que le pouvoir d’achat des Français devrait augmenter d’ici à décembre, le bénéfice politique pour Emmanuel Macron semble plus hypothétique que jamais, observe notre chroniqueuse Audrey Tonnelier

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*