Un hiver de grèves, ou l’expérience du « temps suspendu »

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Cette période est l’occasion de réfléchir à un nouveau rapport au temps, estime Thomas Schauder, professeur de philosophie à Troyes, et chroniqueur au « Monde » Campus.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*