Un éleveur de bovins viande sur quatre vit sous le seuil de pauvreté (La France Agricole)

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Tête de liste en Gironde aux élections régionales, pour la liste "Le Mouvement de la Ruralité, Résistons avec Jean LASSALLE

Les disparités de niveaux de vie sont fortes parmi les ménages agricoles ; de 9 800 € par an pour les 10 % les plus modestes, à 46 500 € pour les 10 % les plus aisés, selon l’Insee. Les éleveurs de bovins à viande ont les revenus et le niveau de vie les plus faibles, et un sur quatre vit sous le seuil de pauvreté.

Dans les zones d’élevage, en particulier dans les territoires de production de bovins à viande ou mixte, d’ovins ou de caprins, les revenus agricoles sont les plus faibles, autour de 12 000 € en 2018. Ils constituent un tiers des ressources des ménages, et les autres revenus d’activité, comme le salaire du conjoint par … Lire la suite

L’article Un éleveur de bovins viande sur quatre vit sous le seuil de pauvreté (La France Agricole) est apparu en premier sur Yves d'Amécourt.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*