Un apéro avec Azouz Begag : « Pour beaucoup, j’étais le Zidane de la politique »

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

https://img.lemde.fr/2021/10/13/560/0/6720/3360/644/322/60/0/186f932_482314651-begag-alcock-002.JPG

Chaque semaine « L’Epoque » paie son coup. Ancien ministre à l’égalité des chances, en 2005, l’écrivain et sociologue garde une détestation tenace pour Nicolas Sarkozy. Revenu à la littérature, sans renouer avec le succès de son « Gone du Chaâba », il dit écrire en souvenir de « ses parents ouvriers agricoles et analphabètes ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*