Tuerie d’Utoya : «On ne peut laisser la haine sans réponse», assure la Première ministre norvégienne

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Lors de première cérémonie de commémoration du double attentat le plus tragique du pays, Erna Solberg a assuré vouloir en finir avec «l’intolérance et les discours de haine», tandis que la menace de l’extrême droite reste toujours aussi oppressante.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*