Tribune de David Lisnard sur le racialisme de Rama Yade

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Maire de CANNES en région PACA

Le maire de Cannes réagit à l’apologie du mouvement woke par l’ancienne secrétaire d’Etat de Nicolas Sarkozy qui réside aux Etats-Unis.

(Le Figaro – 23/11/2021)

Dans un récent entretien accordé à L’Express depuis Washington, où elle réside, Rama Yade se rappelle au souvenir du pays dont elle fut secrétaire d’État. Elle défend le mouvement woke et y pourfend la France« le racisme est partout», dit-elle, et dont l’universalisme républicain ne vaudrait pas mieux que le communautarisme.

En faisant de la question raciale la matrice des rapports sociaux, Rama Yade jette l’huile du racialisme sur le feu ardent des passions tristes qui minent notre unité nationale. Quelle tristesse mais aussi quel danger pour la République française qu’un tel propos, qui confond le racial et le social! Rama Yade évoque des problématiques réelles qui touchent une partie de la population, notamment d’origine immigrée, dans l’accès à une formation de qualité, à l’emploi, à la reconnaissance. Mais son interprétation au prisme des origines est de l’ordre du sophisme, et conduit à l’enfermement identitaire, au ressentiment victimaire, à l’antagonisme entre groupes.

Car quel est le problème de la France? Un enfant de cadre ou de profession intermédiaire a 2,5 fois plus de chances qu’un enfant d’ouvrier ou d’employé d’obtenir un diplôme supérieur. Là où il y a donc un problème majeur de déterminisme social dans une société française plus bloquée que jamais, Rama Yade, elle, voit une cause raciale et en tire la conclusion que l’universalisme à la française est un leurre. C’est pourtant

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*