Transparence : Eric Dupond-Moretti sous la loupe de la HATVP

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Déjà visé par trois plaintes pour «prise illégale d’intérêts», le garde des Sceaux est désormais sommé par la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique de se justifier sur les interférences possibles entre sa fonction et son ancienne activité d’avocat.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*