The Father : notre critique

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

The Father ou la tarte à la crème du film oscarisé. Un réalisateur venu du théâtre, un casting trois étoiles, un acteur qui se « met en danger »
en incarnant un vieillard amnésique, un sujet grave qui touche à peu près tout le monde (la lente détérioration d’un père et d’une cellule familiale). Anthony Hopkins y incarne donc le père, un vieil homme qui perd les pédales et se heurte à l’incompréhension de ses proches, pour se murer peu à peu dans un labyrinthe d’illusions et de faux-semblants. […]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

L’article The Father : notre critique <img class='plus-nav-icon-menu icon-img' src='https://lincorrect.org/wp-content/uploads/2020/07/logo-article-small.png' style='height:20px;'> est apparu en premier sur L'Incorrect.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*