Tensions sur la ligne entre Edouard Philippe et la majorité

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Crispations Le Premier ministre n’accepte pas que l’aile gauche de LREM remette en cause sa loyauté au Président, qui s’apprête à arbitrer les mesures issues du Grand débat

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*