Sous-marins australiens: Emmanuel Macron a demandé un audit sur le dispositif français

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Défense <p>Le Secrétariat général de la Défense et de la Sécurité nationale en est chargé d’un « retex ». Les services de renseignements n’ont pas espionné les alliés américain, britannique et australien. D’où la surprise du 15 septembre</p>

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*