Serge Federbusch : « Le vote utile est un vote imbécile, facteur de trahison »

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Serge Federbusch est un énarque, ancien conseiller de Bertrand Delanoë, qui a longtemps travaillé dans les arcanes de l’administration municipale. Il mène la liste Aimer Paris aux élection municipales de 2020, liste de rassemblement soutenue par le Rassemblement national. Il nous livre un point sur sa campagne, à quelques jours du scrutin.

Quel résultat escomptez-vous dimanche ?

J’espère qu’on arrivera à surmonter le vent de démagogie et d’imbécilité qui caractérise toutes les élections françaises depuis 2007. En 2007 c’était Sarkozy, en 2012 c’était Hollande et son « changement c’est maintenant », en 2017 ç’a été Macron, LREM, et l nouveau monde. Là il y a un vent de démagogie et d’imbécilité chez Rachida Dati, laquelle nous refait du Sarkozy 2007 à Paris, c’est à dire rouler des mécaniques avec une politique soi-disant à droite, mais qui ne fera rien. Quand vous voyez mesure après mesure, sur la circulation, le logement ou l’immigration, il n’y a que des renvois à des comités Théodule. En réalité, la trahison est déjà prête. Simplement, elle surfe sur la vague anti-Hidalgo. Nous on essaie de faire comprendre aux électeurs que ce n’est que du vent et des mensonges, et j’espère que nous arriverons à contrarier ce vote soi-disant utile, qui est en fait un vote imbécile, et augure de trahison. Nos propositions sont les seules alternatives à Hidalgo […]

L’article Serge Federbusch : « Le vote utile est un vote imbécile, facteur de trahison » est apparu en premier sur L’Incorrect.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*