Semi-conducteurs : la Chine accélère pour encaisser le choc des sanctions américaines

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Cet article est paru en premier sur https://www.lesechos.fr/

https://media.lesechos.com/api/v1/images/view/62b1e4f48b7fa7427344fed0/640x360/0701845432515-web-tete.jpg

Les sanctions américaines ont accéléré la volonté de Pékin de devenir plus autonome sur ces composants archi-critiques. Les ventes de puces « made in China » ont explosé de 18 % en 2021. Si la Chine conserve son rythme actuel, le pays pourrait devenir en 2024 le troisième plus gros fabricant mondial juste derrière les Etats-Unis et la Corée du Sud.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*