Selon l’OMS, il faut dépolitiser la question de la santé des réfugiés et des migrants en Europe

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

https://www.euractiv.fr/wp-content/uploads/sites/3/2022/02/w_52333011-150x150.jpg

En Europe, il existe de grands écarts au niveau de la santé des réfugiés et des migrants par rapport à celle des populations des pays d’accueil. C’est ce qu’a expliqué Santino Severoni, directeur du programme Santé et migration de l’OMS, à EURACTIV.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*