Sélectron : quand les hommes politiques ont la vie dure

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

10 – « Attentat pâtissier » en 2006 : Ségolène Royale, accusée de « dérive sécuritaire », et même de vouloir faire un « remake de travail, famille patrie », reçoit une tarte aux fraises nappée de chantilly. L’ « anarchiste-libertaire » explique apporter un « complément » à son bulletin de vote.



9 – Le ketchup pour Lionel Jospin en avril 2002, lors d’un meeting. Les jeunes délinquants, pour approcher le candidat sans être inquiétés, avaient revêtu des t-shirt du Mouvement des jeunes socialistes distribués à l’entrée. Taqiya.

8 – Mars 2002, au Salon du livre à Paris, plusieurs personnes se font passer pour une équipe de journalistes et envoient des tartes à la crème au visage de Jean-Pierre Chevènement, pourtant escorté. Sans fraises celles-là.

7 – Au Palais des Congrès de Bruxelles en février 1997 : sous prétexte d’un autographe, une femme jette une tarte au visage de Nicolas Sarkozy. Ce sont des complices du célèbre Noël Godin qui s’en sont chargés, lui étant déjà trop connu des services de sécurité.



Lire aussi : Sélectron : les meilleurs revirements patriotiques de Manuel Valls

6 – En juin 2011, Nicolas Sarkozy est violemment attrapé par le col alors qu’il salue la foule dans le Lot-et-Garonne. L’agresseur a écopé de 6 mois de prisons avec sursis.



5 – Le 6 juin 2016, Emmanuel Macron, encore ministre de l’Économie, reçoit un accueil chaleureux des syndicats à l’occasion de l’émission d’un timbre pour célébrer les 80 ans du Front populaire. Parmi les légumes variés et les œufs qui sont lancés, un seul atteindra l’actuel président. Mieux vaut œuf donné qu’œuf mangé. […]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

L’article Sélectron : quand les hommes politiques ont la vie dure <img class='plus-nav-icon-menu icon-img' src='https://lincorrect.org/wp-content/uploads/2020/07/logo-article-small.png' style='height:20px;'> est apparu en premier sur L'Incorrect.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*