Sécurité, « séparatisme », état d’urgence… la « dérive liberticide » du gouvernement inquiète jusque dans la majorité

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Les derniers textes de loi, les déclarations du ministre de l’intérieur, Gérald Darmanin, et la volonté de se montrer en pointe dans la lutte contre le terrorisme, ont changé le visage du macronisme.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*