“Sécurité globale”: le gouvernement va amender sa copie

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Face aux polémiques tous azimuts sur le droit à l’information, l’exécutif a annoncé amender la mesure controversée de la proposition de loi “sécurité globale” encadrant l’image des policiers, en y garantissant la liberté d’informer.
L’article controversé numéro 24 du texte de LREM et son allié Agir, qui doit être examiné vendredi dans l’hémicycle, fera, sur “proposition du ministre de l’Intérieur”, “l’objet d’un amendement gouvernemental”, a indiqué Matignon dans un communiqué publié à l’issue d’une réunion entre le Premier ministre Jean Castex, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin et le chef de file des députés marcheurs, Christophe Castaner.
Cet amendement précisera “que les dispositions envisagées ne feront nul obstacle à la liberté d’informer et que le délit créé par le texte visera uniquement le fait de diffuser des images dans le but qu’il soit manifestement porté atteinte à l’intégrité physique ou psychique” d’un policier, d’un militaire ou d’un gendarme, indique Matignon.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*