Sebastian Roché: «On ne peut pas parler d’ultraviolence alors qu’il n’y a pas de mort»

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Maintien de l’ordre Spécialiste de la police, Sebastian Roché ne croit pas à un changement radical des techniques de maintien de l’ordre et plaide pour la « désescalade »

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*