Salariés: la bataille de la deuxième ligne

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Premiers de corvée <p>On les a admirés pendant le confinement, on leur a promis salaires et reconnaissance. A qui en doutait, livreurs, éboueurs, aides à domicile, caissières ont fait la démonstration de leur utilité sociale. Mais mieux rémunérer ces salariés indispensables est plus facile à dire qu’à faire</p>

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*