Saint-Pierre-et-Miquelon, l’archipel à la croix de Lorraine

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Poussière d’empire accrochée à la côte sud de Terre-Neuve, dernier vestige français des « arpents de neiges du Canada », les îles de Saint-Pierre et de Miquelon ont joué un rôle important dans la construction de la légende dorée de la France libre. En 1940, la présence militaire française dans l’archipel se limite au vieil aviso à charbon Ville d’Ys qui appareillera vers les Antilles après l’armistice. Le 24 décembre 1941, l’amiral Muselier débarque à Saint-Pierre sans coup férir à la tête d’une minuscule flottille. Le ralliement de l’archipel est acté dès le lendemain par un plébiscite. Les Américains sont furieux. […]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

L’article Saint-Pierre-et-Miquelon, l’archipel à la croix de Lorraine <img class='plus-nav-icon-menu icon-img' src='https://lincorrect.org/wp-content/uploads/2020/07/logo-article-small.png' style='height:20px;'> est apparu en premier sur L'Incorrect.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*