Saint-Jean-de-Luz : les migrants tués par le TER fuyaient la police

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Le seul rescapé de l’accident de train survenu à l’aube, mardi, près de la gare de Saint-Jean-de-Luz, a expliqué aux enquêteurs que ses trois compagnons et lui s’étaient réfugiés sur les voies pour échapper à d’éventuels contrôles.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*