Saint-Denis, d’un dircab à l’autre

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Sur la sellette depuis qu’il avait comparé une assesseure voilée à une «chauve-souris», Frédéric Bonnot, le directeur de cabinet du maire de la ville, a été prié de faire ses valises. Son successeur est issu des mêmes réseaux socialistes que lui.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*