Rue des Beaux-Arts : Boris Zaborov, un chapitre unique de l’histoire mondiale de la peinture

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Igor Bitman qui a eu un parcours très proche, s’interroge : « On reconnaît parmi les personnages qui peuplent ses tableaux des têtes russes mais peut-on pour autant l’inscrire dans la tradition picturale russe ? » S’il en doute, c’est parce que c’est en France qu’il a élaboré sa technique d’un raffinement et d’une complexité incomparables. Il est impossible de le rattacher à un courant, d’en retracer la généalogie, impossible de dire autre chose que : c’est du Zaborov. L’œuvre est donc inclassable, et pourtant, Zaborov fut le seul peintre vivant à avoir une place à la Galerie des Offices de Florence avec son tableau « L’artiste et son modèle » !

Lire aussi : Rue des Beaux-Arts : Giorda fait crier les couleurs […]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

L’article Rue des Beaux-Arts : Boris Zaborov, un chapitre unique de l’histoire mondiale de la peinture <img class='plus-nav-icon-menu icon-img' src='https://lincorrect.org/wp-content/uploads/2020/07/logo-article-small.png' style='height:20px;'> est apparu en premier sur L'Incorrect.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*