Réunions non-mixtes : Bruno Retailleau et Julien Aubert en guerre contre les dérives de l'Unef

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Le sénateur a adressé un courrier au ministre de la Justice et le député a saisi le procureur de Paris avec 58 cosignataires pour dénoncer l’organisation de réunions réservées aux personnes de couleur, dont l’existence a été reconnue par la présidence du syndicat étudiant.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*