Retrouvons le goût de la culture scientifique

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

« Les frères Bogdanoff étaient des scientifiques de renommée internationale », affirmait Gilles Verdez les yeux embués de larmes en évoquant ses amis tragiquement disparus. Une tristesse que nous ne pouvons que partager. Toutefois, et quelle que puisse être l’affection que les plus nostalgiques d’entre nous portaient aux jumeaux new-wave les plus célèbres du PAF, penser que ces deux-là furent mondialement reconnus pour leurs travaux démontre une nouvelle fois l’inculture scientifique crasse des médias français.

De fait, selon un rapport du CNRS, la thèse de mathématiques de Grichka et celle de physique d’Igor étaient dépourvues de « valeur scientifique ». Les deux frères ont longtemps fait valoir qu’ils étaient les victimes d’un complot ourdi par un milieu universitaire français rétif à leur génie, une Stasi scolaire recroquevillée sur ses principes anachroniques. Qu’importe qu’ils aient été reconnus coupables d’un plagiat de l’astrophysicien Trinh Xuan Thuan, ou qu’ils aient laissé mensongèrement croire qu’ils ont été consultés dans le programme de recherche du satellite Planck, les Bodganoff étaient constamment invités à la télévision.…

L’article Retrouvons le goût de la culture scientifique est apparu en premier sur L'Incorrect.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*