Recrutements : face à l’inflation, les start-up françaises résistent mieux que les autres

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Cet article est paru en premier sur https://www.lesechos.fr/

https://media.lesechos.com/api/v1/images/view/62ea588515aacc4eb239a979/640x360/0702128251099-web-tete.jpg

Selon une étude du fonds de capital-risque américain NGP Capital, les recrutements se maintiendraient mieux dans les start-up tricolores que chez leurs homologues européennes ou nord-américaines. Un phénomène qui serait lié, en partie, à leurs modèles économiques.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*