Rattrapé par le dieselgate, Renault nie toute tromperie

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Justice <p>Le groupe automobile a été mis en examen par le Tribunal judiciaire de Paris, mardi 8 juin, à cause des dépassements d’émissions polluantes de véhicules diesel d’ancienne génération</p>

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*