Quand le coronavirus rend fou

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Entre les anti-masques obsessionnels et les délateurs à la petite semaine qui font de gros yeux à ceux qui ont le malheur d’enfiler leur masque de travers pour respirer quelques secondes en pleine canicule, il est difficile de faire son choix. Même chose quand il s’agira, chez nous en France, de décerner bons et mauvais points aux fanatiques pro-Raoult et aux opposants les plus farouches du druide marseillais. Comme souvent ces derniers temps, la France se fait à l’image de ses voisins civilisationnels : Terre d’Asile … de fous. Pondération, prudence, tempérance et rationalité sont des mots qui n’appartiennent plus à notre langage commun. Il faut se positionner, le plus bruyamment et plus énergiquement possible, en abolissant les nuances pourvu qu’on ait l’ivresse de la confrontation stérile. […]

La suite est réservée aux abonnées. Déjà abonné ? Se connecter

L’article Quand le coronavirus rend fou <img class=’plus-nav-icon-menu icon-img’ src=’https://lincorrect.org/wp-content/uploads/2020/07/logo-article-small.png’ style=’height:20px;’> est apparu en premier sur L’Incorrect.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*