PS et EELV se disputent la capacité de rassembler la gauche à la présidentielle

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Au lendemain de régionales qui ont conforté l’ancrage territorial socialiste, le PS et les écologistes se disputent la légitimité à rassembler derrière eux la gauche non-mélenchoniste à la présidentielle de 2022.
Déjà offensif lundi dernier, le premier secrétaire du PS Olivier Faure n’a pas mâché ses mots dans les médias lors de son analyse du second tour en pointant du doigt un “plafond de verre, ou même un plafond vert” atteint par les écologistes quand ils mènent l’union.
Une allusion aux défaites des rassemblements de la gauche menés par les Verts en Île-de-France, Pays de la Loire, Auvergne-Rhône-Alpes et Hauts-de-France.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*