« Projet Pegasus » : un téléphone portable d’Emmanuel Macron pris pour cible, suivez les réactions

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Les numéros du chef de l’Etat, de quinze ministres ainsi que ceux d’autres personnalités politiques ont été sélectionnés par le Maroc en 2019 en vue d’une mise sous surveillance à l’aide du logiciel Pegasus. Suivez les réactions en direct et posez vos questions.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*