Procession catholique attaquée à Paris

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Une procession organisée par le Diocèse de Paris, déclarée et autorisée par la préfecture de police devait donc relier le square de la Roquette à l’église Notre-Dame-des-Otages rue Haxo dans le vingtième arrondissement. Cette procession se voulait un hommage à Monseigneur Darboy, archevêque de Paris, assassiné le 24 mai 1871 à la prison de la Roquette, ainsi qu’aux dix ecclésiastiques assassinés deux jours plus tard rue Haxo, à l’endroit même où a été bâtie l’église. 

Sauf qu’arrivés à Ménilmontant, les pèlerins – environ 300 personnes selon un participant – se sont fait attaquer très violemment par un groupe de « soutien à la Commune ». Les vidéos postées sur différents comptes Twitter sont édifiantes : d’un côté, vous entendez une jeune femme entonner des chants religieux en tête d’une procession absolument pacifique et en prière, et de l’autre des nervis de l’ultra gauche qui agressent physiquement les pèlerins – dont des personnes âgées et des familles – et leur lancent des projectiles en hurlant « À mort ! À mort les Versaillais ! ». La police a dû intervenir et la procession a été interrompue. […]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

L’article Procession catholique attaquée à Paris <img class='plus-nav-icon-menu icon-img' src='https://lincorrect.org/wp-content/uploads/2020/07/logo-article-small.png' style='height:20px;'> est apparu en premier sur L'Incorrect.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*