Procès Merah : Fettah Malki, le «commercial du quartier»

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

La cour d’assises spéciale s’est penchée sur le cas de l’homme qui a fourni une des armes et le gilet pare-balles utilisés par Mohammed Merah lors des attentats de mars 2012. Loin de l’idéologie jihadiste, il s’est dit motivé par l’appât du gain. Le parquet a requis entre quinze et vingt ans de réclusion contre lui.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*