Procès France Télécom : des silences de mort

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

A l’issue de deux mois d’audience, le parquet a requis les peines maximales contre les ex-dirigeants : un an de prison et 15 000 euros d’amende. Si deux des sept prévenus ont exprimé des remords, l’ancien patron, Didier Lombard, s’est tu.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*